Skip to main content

Les avantages et les inconvénients du ventilateur de plafond

ventilateur de plafond en bois

Effet du réchauffement climatique pour les uns, conséquence de la saison estivale pour les autres, les chaleurs estivales apparaissent difficilement supportables en l’absence de dispositif de ventilation ou de climatisation. Parmi les systèmes les plus connus, on trouve le ventilateur de plafond ou plafonnier, apparu pour la première fois aux Etats-Unis entre 1860 et 1870.

Le fonctionnement du ventilateur de plafond.

Le ventilateur de plafond est un mode de production d’air artificiel. Ce système, articulé autour d’un mécanisme de rotation de pales ou d’hélices, est actionné par un moteur. Par leur action centrifuge les pales permettent de brasser l’air de la pièce et de la refroidir en été ou de la réchauffer en hiver, c’est ce qu’on appelle plus communément la réversibilité.

En effet, selon le sens de rotation des hélices, il est possible de faire remonter l’air froid vers le plafond ou de faire descendre l’air chaud vers le sol, ce qui constitue un mode d’homogénéisation de la température d’une pièce quelle que soit la saison.

Les différents types de ventilateurs de plafond

Les ventilateurs de plafond sont le plus souvent accompagnés d’un luminaire dont la forme varie (spots, globe, tulipe). Ils se distinguent également par le nombre et l’orientation de leurs pales. Les différents modèles peuvent comporter de 2 à 5 pales et présenter un diamètre et des degrés d’inclinaison variables. Par ailleurs, les pales peuvent être constituées de tous types de matériaux (bois, métal, plastique).

Si le nombre de pales a peu d’incidences sur la performance, le degré d’inclinaison et le diamètre des pales constituent en revanche des éléments déterminants. En effet, plus le diamètre des pales et l’inclinaison sont importants, plus le système de ventilation sera performant.

Les atouts du ventilateur de plafond

Comme les autres systèmes de ventilation, le ventilateur a l’avantage de consommer moins d’énergie que ses cousins les climatiseurs. Il est aussi bien moins nocif que ceux-ci, lesquels peuvent favoriser le développement d’organismes pathogènes.

Il convient à tous types de surfaces et reste beaucoup moins onéreux que les systèmes de climatisation. Par leur design moderne, les ventilateurs de plafond peuvent aussi constituer un élément original de la décoration d’une pièce.

Les écueils du ventilateur de plafond

Ce ventilateur nécessite une fixation qui peut s’avérer délicate selon la composition du plafond. Ce système nécessite par ailleurs d’aérer souvent la pièce dans laquelle il est installé au risque de produire de l’humidité. Il n’a pas non plus vocation à renouveler l’air et peut provoquer des rhumes ou des allergies lorsqu’il est orienté sur une personne. Il faut également être attentif au bruit susceptible d’être généré par le moteur, lequel peut s’avérer gênant à la longue.

Pour conclure, on peut dire que le plafonnier est un système efficace qui peut être utilisé en été comme en hiver. C’est pourquoi son utilisation figure parmi les recommandations du ministère de la santé dans ses différents plans canicules et fortes chaleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *