Skip to main content

Chauffer une habitation mal isolée sans se ruiner

Chauffer une habitation mal isolée à moindre coût

Chauffer une habitation mal isolée peut s’avérer très coûteux et écologiquement désastreux. Voilà pourquoi nous vous avons concocté un petit guide pratique. Il vous aidera à tromper le froid à travers diverses astuces et vous permettra également de mieux gérer votre chauffage.

Alors, n’hésitez plus et venez découvrir ce qui se cache dans cet article bourré d’informations pratiques !

Astuces pour combattre le froid malgré une mauvaise isolation


Salon avec grandes baies vitrées et chauffage d'appoint

Calfeutrer les fenêtres

Les vitrages sont responsables d’une grande partie des déperditions de chaleur, encore plus si vous disposez d’un simple vitrage. Sans pour autant changer vos menuiseries, vous pouvez intelligemment réduire la perte de chaleur à l’aide de petites techniques faciles à mettre en place et à adopter.

Commencez par installer des rideaux occultants, bien épais, qui vous fourniront une meilleure isolation contre le vis-à-vis et maintiendront la chaleur dans la pièce. Vous pouvez aussi prendre le réflexe de fermer les volets dès la tombée de la nuit, autrement dit dès le moment où les températures baissent. Il existe une autre solution astucieuse : les films de survitrage ! Ils se collent directement sur le verre et sont capables de repousser le froid. La solution du joint autocollant est également envisageable.

Prendre l’habitude de fermer les portes


Maison confortable avec radiateur électrique mural

Dans une habitation, certaines pièces sont moins utilisées que d’autres comme la chambre d’amis, le garage ou encore la buanderie. Si ces pièces moins utilisées restent sans arrêt ouvertes, elles absorberont une partie du chauffage. Voilà pourquoi il est préférable les garder closes.

En ce qui concerne la porte d’entrée et les portes-fenêtres, les experts recommandent de les maintenir fermées à clé. Vous pouvez aussi renforcer leurs joints à l’aide de joints adhésifs, comme pour les fenêtres. L’utilisation de boudins de portes ou de rideaux est aussi un excellent moyen de maintenir la chaleur dans votre logement.

Se couvrir pour lutter contre la sensation de fraîcheur

Quoi de plus simple que de s’habiller plus chaudement pour lutter contre le froid ? Durant l’hiver, vous pouvez multiplier les couches de vêtements plutôt que de porter un gros pull. Chaque couche agit comme une barrière contre la fraîcheur qui tente de s’infiltrer. Les chaussettes épaisses et les plaids douillets sont aussi d’excellents moyens de vous garder au chaud. N’oubliez pas les chaussons !

Conserver la chaleur dans votre maison

Maintenir une bonne température ne signifie pas augmenter la température de vos chauffages. Au contraire, chaque degré supplémentaire signifie une augmentation de vos factures. Sachez qu’un degré de plus peut correspondre à 3,50 euros par mois ! Voilà pourquoi il est essentiel de mieux gérer votre consommation en suivant les conseils précédents et de diminuer légèrement votre thermostat en cas de départ.

Optimiser le chauffage de la maison


Chauffage électrique mural dans pièce de vie

Définir la bonne température de chauffage

Lutter contre une mauvaise isolation, c’est aussi chauffer efficacement. Pour cela, vous devez définir la température de chauffage idéale. Elle doit donc convenir à vos exigences, votre quotidien et votre portefeuille. Pour optimiser votre chauffage, voici quelques indications :

  • Maintenez une température de 18°C dans la chambre, en fait, il s’agit de la température idéale pour dormir convenablement ;
  • 19°C c’est parfait pour les pièces à vivre comme le salon, le séjour, le bureau ou encore la salle à manger puisque du fait que ces pièces sont régulièrement fréquentées, elles sont chauffées par votre propre chaleur ;
  • La cuisine se contente généralement de 16/17°C, car elle contient de nombreux appareils dégageant de la chaleur comme le four, le frigo, le lave-vaisselle, etc…
  • La salle de bains en revanche peut être chauffée ponctuellement à 20/21°C car c’est une pièce humide souvent recouverte de matériaux froids comme le carrelage ou la robinetterie.

Retenez bien que vous êtes la seule personne qui puisse définir la température idéale de votre logement. Cependant, pensez aux économies que vous pouvez obtenir en suivant nos conseils et tentez de vous rapprocher le plus possible de ces températures pour en tirer un meilleur rendement. Déterminer la bonne température pour chaque pièce vous aidera à faire des économies tout en améliorant la santé de votre famille, notamment dans le cas d’une chambre d’enfant.

Bien orienter la chaleur

Bien orienter la chaleur veut simplement dire qu’il faut l’encourager à aller vers le centre des espaces de vie. Pour cela, vous pouvez commencer par installer des panneaux réflecteurs composé d’aluminium. Ils sont réputés pour décoller la chaleur des radiateurs des murs avant de la refléter vers l’intérieur des pièces. Autres astuces : le thermostat ! Choisissez un thermostat programmable, il vous permet de gérer efficacement votre chaleur sans que vous soyez obligé de garder un œil dessus tout au long de la journée. Vous pouvez en plus programmer votre chauffage pièce par pièce ou encore heure par heure.

Du côté de la salle de bains, un radiateur sèche-serviette s’avère être la meilleure option si votre habitation souffre d’une mauvaise isolation. En effet, il chauffe par cycle ainsi vous pouvez simplement l’allumer avant et pendant votre douche.

Envisager des travaux ou demander à son propriétaire de les effectuer


Isolez votre maison peut vous faire faire des économies de chauffage !

Si vous souffrez réellement d’un véritable problème d’isolation, il est peut-être temps d’envisager des travaux, car le froid augmentera vos factures et fera baisser votre confort. Une isolation médiocre ne peut pas être contrée par quelques astuces de grand-mères aux grands mots les grands remèdes ! Il faut aussi comprendre qu’une isolation de mauvaise qualité encourage l’apparition de moisissures et d’humidité qui peuvent dans certains cas être dangereux pour votre santé.

Faites appel à un professionnel qui se déplacera pour effectuer un diagnostic. Il va contrôler l’ensemble de votre logement afin de déterminer les différents éléments responsables et nécessitant des travaux d’isolation. Il pourra aussi vous aiguiller sur le choix de l’isolant et vous établir un devis. Vous pouvez demander plusieurs devis et comparer afin de choisir l’offre la plus adaptée à votre situation. Sachez que de nombreux systèmes d’aides sont proposés par l’État pour ce type de travaux, parmi lesquels on retrouve le Crédit d’impôt, la Prime Énergie ou encore L’Anah.

En revanche, si vous êtes locataire, vous devez effectuer une demande auprès de votre propriétaire et lui signaler les problèmes d’isolation liés à son bien. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à appuyer votre demande en exposant les différents avantages qu’il pourrait en tirer. Légalement, il est tenu de vous fournir un logement décent, alors en cas de refus, vous pouvez envisager de lancer des procédures.

Un logement bien isolé, c’est avant tout bénéficier d’un confort de vie sain et agréable. En cas de mauvaise isolation, vous pouvez ruser en tentant de conserver un maximum la chaleur au sein de votre habitation.
Ceci dit, si l’isolation est vraiment de mauvaise qualité, vous n’aurez pas le choix de procéder à une rénovation. Non seulement, elle vous permet de dire adieu aux soucis liés au froid qui s’infiltre, mais en plus, elle vous offre l’avantage de pouvoir faire des économies. De votre côté, souffrez-vous d’une mauvaise isolation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.