Skip to main content

Le radiateur halogène : une chaleur constante et rapide

Vue rapproché d'un radiateur halogène

Le radiateur électrique halogène ou à infrarouge court diffuse une chaleur radiante ciblée et instantanée. Léger et silencieux, c’est un chauffage d’appoint idéal pour chauffer la terrasse, le balcon, la véranda et les espaces restreints comme la salle de bains.

Quelle est l’utilité de ces radiateurs ?

On le retrouve très souvent dans les saunas, les terrasses de bar, jardins de restaurant ou encore les bureaux, ateliers et locaux commerciaux. Sa taille modeste permet une installation rapide dans n’importe quelle pièce. Il faut tout de même le placer à un endroit stratégique de la pièce, car sa portée de chauffe reste limitée.
Rapide à installer au réseau électrique et facile à transporter, le radiateur halogène existe sous différentes formes : radiateur fixe en version murale, suspendu en hauteur ou posé sur pied en chauffage d’appoint…

Le fonctionnement d’un radiateur halogène

Ce type de chauffage radiant réchauffe les objets et le corps sans pour autant chauffer l’air. Les radiateurs infrarouges procurent la même sensation que les rayons du soleil même lorsque la température de l’air n’est pas très élevée. En effet, le radiateur halogène fonctionne avec une lampe émettant des rayons infrarouges grâce à un tube contenant un gaz halogène et un filament de tungstène.

S’il s’avère énergivore (1 500 à 3500 watts/heure), le radiateur halogène compense par la durée de vie de la lampe infrarouge (environ 6000 heures) et sa rapidité de chauffe. Nul besoin de préchauffage, il diffuse la chaleur instantanément et selon le modèle, dispose d’un dispositif permettant de conserver les parois froides pendant l’utilisation !

Les raisons pour lesquelles acquérir un radiateur halogène

Si vous optez pour un radiateur halogène dans la salle de bains, le rayonnement infrarouge assainira l’humidité de la pièce. Autre avantage, le radiateur halogène ne dispose pas de conduite ni de brûleur, il ne nécessite donc aucun entretien particulier.
Si on peut entendre ici et là que les radiateurs halogènes comportent des risques, notamment pour les yeux, détrompez-vous. Les UV émis par les radiants sont filtrés. Seuls les infrarouges longs présentent une éventuelle dangerosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *