Skip to main content

4 idées reçues sur le chauffage électrique

Chauffage électrique déco dans un pièce

Nul ne peut le nier : le chauffage électrique a mauvaise réputation et on lui préfère bien souvent le gaz, ou même le bois, notamment avec la recrudescence des poêles à bois nouvelle génération. Et pourtant, une question demeure sur toutes les lèvres : cette impopularité repose-t-elle sur des vérités indéniables ou sur des chiffres et des estimations dépassés depuis bien longtemps ?

Idée reçue n°1 : installer le chauffage électrique coûte plus cher

Chauffage électrique mural dans une pièce

Le premier argument qui s’élève en défaveur du chauffage électrique est bien entendu le prix ! Soucieux de leur budget, les consommateurs sont nombreux à penser qu’installer un tel type chauffage est mauvais pour le porte-monnaie et pourtant !

Aujourd’hui, il existe un grand nombre de radiateurs électriques ! Selon les gammes, un émetteur électrique peut coûter 30 € ou bien le triple, quant aux panneaux rayonnants, ils coûtent en général entre 100 à 150 € la pièce.

Les radiateurs à inertie sont un peu plus onéreux, à partir de 300 € en moyenne. Mais à l’usage, ces derniers ont des qualités notables en termes de rentabilité.

Autres avantages caractérisant les radiateurs électriques : ils sont simples à installer et donc, à portée de tous ! Leur durée de vie, leur facilité d’entretien et les faibles frais de maintenance qui leur sont associés sont autant d’atouts qui pourraient bien convaincre les plus récalcitrants.

Idées reçues n°2 et 3 : le chauffage électrique est énergivore et ne convient qu’aux petites pièces…

Gros plan d'un main tenant un billet qui règle un thermostat.

Si dans les années 80 ou 90, les radiateurs électriques étaient particulièrement gourmands en énergie, la nouvelle génération de radiateurs n’a guère de points communs avec ces anciens modèles.

Intelligents, connectés et économes en énergie, les radiateurs électriques d’aujourd’hui répondent parfaitement à vos besoins. Il est possible de les programmer en fonction de la pièce dans laquelle ils se trouvent, certains modèles se mettant même en veille lorsqu’aucune présence n’est détectée dans la pièce durant un certain temps ou si les fenêtres sont ouvertes.

Loin d’être les fameux « grilles pain » d’antan, les radiateurs d’aujourd’hui ont gagné en souplesse et représentent un très bon investissement, notamment si vous comptez opter pour les radiateurs à inertie qui accumulent la chaleur pour mieux la distribuer tout au long de la journée, même en étant éteints. Dans ce cadre, on peut l’affirmer haut et fort sans crainte : les radiateurs électriques sont efficaces dans les grandes pièces, l’important étant de choisir un modèle assez puissant pour pouvoir chauffer les grandes surfaces !

Idée reçue n°4 : le chauffage électrique n’offre pas le même confort

Femme près d'un radiateur avec une tasse jaune et une couverture.

Auparavant réputée comme sèche, agressive et inconstante, la chaleur des radiateurs électriques a bien évolué et permet à présent de profiter d’un bien-être notable, et ce, dans toutes les pièces de la maison.

En plus de proposer une température constante et parfaitement adaptée aux besoins de chacun, (grâce aux réglages, possibles au demi degré près) le chauffage électrique est agréable en plus d’être sain : il n’émet aucune particules dans l’air et est donc idéal pour la santé de tous et notamment celle des enfants !

Ainsi, le chauffage électrique peut bel et bien proposer une chaleur confortable et homogène, à condition bien entendu, d’opter pour un émetteur moderne et de qualité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *