Skip to main content

Bois de chauffage : bien le stocker

stockage du bois de chauffage

Comment bien stocker son bois de chauffage ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre à travers cet article. Pour être efficace, un bois de chauffage doit être parfaitement sec. Il est donc crucial de le stocker dans des conditions optimales et pendant une durée raisonnable car certaines essences de bois perdent de leur efficacité au fil du temps.

Stocker son bois efficacement présente un intérêt économique, environnemental et pratique.

Quels sont les inconvénients d’un bois de chauffage humide ?

Les professionnels recommandent aux consommateurs d’utiliser un bois destiné à la combustion toujours bien sec. Le taux maximal à ne pas dépasser est de 20 % d’humidité. Passée cette valeur, le bois produit 2 fois moins d’énergie. D’un point de vue financier, la différence est conséquente.

Un bois de chauffage encore humide encrasse très vite les conduits et les équipements de chauffage, qui à la longue vont se détériorer. Un bois au taux d’humidité trop élevé ne permet pas aux appareils de chauffage d’atteindre la puissance indiquée.

Un bois de chauffage parfaitement sec présente également un avantage environnemental. Pendant sa phase de combustion, le bois dégage beaucoup moins de substances polluantes qu’un bois vert.

Quel est le temps de séchage conseillé ?

Le temps de séchage dépend de la longueur, du type, de la taille et des conditions de stockage de votre bois. Des bûches en quartiers d’une longueur de 33 cm par exemple, stockées dans un abri ventilé seront prêtes à brûler au bout de 15 mois environ. Si elles sont sous la forme de rondins, vous devrez patienter 17 mois. Pour une bûche d’une longueur d’1 mètre coupée en rondins, vous devrez attendre au moins 2 ans avant de l’utiliser.
Généralement, il est conseillé de stocker votre bois pendant 1 mois à côté de la cheminée avant de l’utiliser.

Quel abri choisir ?

Pour améliorer l’assèchement de votre bois, nous vous recommandons un abri aéré. Le bois sera stocké à l’abri et profitera d’une excellente ventilation. Un simple abri ouvert surmonté d’un toit en tuiles, en ardoises ou en tôle ondulée est parfait. A défaut, vous pouvez utiliser une bâche qui sera posée sur le tas de bois sans en recouvrir les côtés car cela ne ferait qu’augmenter l’humidité au cœur des bûches.

Une réponse à “Bois de chauffage : bien le stocker

  1. Merci pour vos conseils très intéressants. Lorsque j’ai choisi de passer à l’énergie bois, je pensais qu’un abris était impératif et après quelques mois de stockage hasardeux à même le sol, je me suis aperçue qu’en réalité, le paramètre le plus important à prendre en compte est la sécheresse de l’air et non pas seulement l’endroit où le bois est stocké.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *