Skip to main content

Le convecteur aérosolaire : explications

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir une innovation française venant plus précisément d’Ille-et-Vilaine. Jacques Bernier, ingénieur et spécialiste des économies d’énergie, a imaginé un nouveau système de chauffage écologique et économique baptisé “convecteur aérosolaire”.

Ce dernier a été primé au Grand prix de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) et a reçu une médaille d’or au salon des inventions de Genève, en avril 2012.

Le mode de fonctionnement du convecteur aérosolaire

Nous allons voir ici ce qu’est le convecteur aérosolaire et quel est son mode de fonctionnement. Pour faire simple, celui-ci peut être comparé à un réfrigérateur, mis à part que la plaque froide est située à l’extérieur. Il utilise la chaleur naturelle des rayons du soleil, du vent et de la pluie afin de chauffer une habitation.

C’est en utilisant cette énergie produite par l’environnement que le propane, sous forme liquide, et donc très froid, va monter en température. Cela va le faire se transformer en gaz afin qu’il puisse passer dans un compresseur. En effet, comme le rappelle Jacques Bernier, “lorsqu’un gaz est comprimé, sa température augmente”. Par la suite, le gaz propane va chauffer le circuit contenant l’eau en lui transmettant sa chaleur. Cette eau passe ensuite dans le radiateur posé de l’autre côté du mur à l’intérieur de l’habitation afin qu’il émette la chaleur.

Par la suite, le propane perd de sa température et redevient liquide. Il passe alors dans un détendeur pour repartir se charger en chaleur. La boucle est donc fermée.

Quels sont les avantages du convecteur aérosolaire ?

Le convecteur aérosolaire est avant tout un système de chauffage écologique et économique. En effet, il utilise l’énergie environnante et naturelle pour produire de la chaleur.

En ce qui concerne les économies potentielles elle peuvent s’élever jusqu’à 600€ par an sur la facture de chauffage.
Autre avantage, le système ne coûte que 3000€ avec l’installation, et aucun entretien particulier n’est exigé. Par conséquent, seulement 6 années sont nécessaires pour rentabiliser le système en fonction de votre consommation.

De plus, d’après les tests de performance, dès lors que la température extérieure est supérieure à 7°C, un seul convecteur aérosolaire situé dans le salon peut chauffer une maison entière. Lorsque la température passe en dessous de 7°C, il convient de compléter le chauffage par un autre système comme un radiateur électrique ou bien un chauffage au bois.

Et vous, allez-vous vous laisser tenter ?

Plus d’informations sur le Site Officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *