Skip to main content

Energie solaire : panneaux photovoltaïques ou thermiques ?

Panneaux solaires

Félicitations, vous venez d’opter pour l’énergie solaire. Vous avez fait un choix qui va modifier durablement le confort de votre habitation. À présent, il vous faut décider quel type de panneaux solaires installer : thermiques ou photovoltaïques ? Car si les deux produits ont pour finalité de produire de l’énergie, les coûts et les performances divergent.

Une différence fondamentale, des applications différentes

Sans entrer dans les détails techniques, ces deux panneaux se différencient par le processus de production d’énergie :

  • le panneau solaire thermique procure de la chaleur par l’intermédiaire d’un capteur thermique
  • le panneau photovoltaïque convertit l’énergie solaire en électricité via un semi-conducteur

Cette disparité de style se traduit par un emploi différent au sein de votre logement : quand le premier panneau est affecté à la consommation courante d’électricité, le second est traditionnellement dévoué à la production d’eau chaude sanitaire ou pour un chauffage d’appoint (couplé à un chauffe-eau solaire)

Une indéniable économie d’énergie

En portant votre choix sur une source d’énergie gratuite, vous faites un geste pour l’environnement, mais attendez aussi de substantielles économies d’énergie. Alors, que pouvez-vous espérer côté rendement ?

Côté panneaux solaires thermiques, selon l’ensoleillement de votre région et les besoins de votre foyer, voici la surface qu’il conviendra d’installer :

  • pour un chauffe-eau et un foyer de 4 personnes, prévoir de 2 à 5 m²
  • avec un chauffage central : 10 à 30 m²
  • pour une utilisation eau chaude / chauffage : environ 15 m²

Le prix d’un m² variera selon la qualité, et il faudra y ajouter le prix d’un ballon, voire d’un système d’appoint (selon ensoleillement). L’investissement total avoisinera les 5000€. Il offre un retour sur investissement un peu plus long que le système photovoltaïque.
Rendement attendu au Nord de la France: 60% à 75%
Rendement au sud de la France : entre 80% et 100%
Ainsi, on estime que la facture liée à la production d’eau chaude peut être réduite de 20%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *