Skip to main content

A la découverte du plancher chauffant

Chauffage au sol

Prix en baisse, confort, esthétisme, de nombreuses personnes sautent le pas afin de changer de chauffage pour un plancher chauffant. Nous allons voir ici tout ce qu’il faut savoir sur le plancher chauffant afin que vous puissiez vous faire votre propre idée.

Les 2 types de chauffage au sol : électrique ou à eau

Il existe 2 types de planchers chauffants, le chauffage au sol électrique et à eau :

Le 1er se révèle très pratique et permet de diffuser une chaleur douce dans l’ensemble de la pièce. De plus, l’installation de ce type de chauffage est moins onéreuse par rapport au chauffage au sol à eau mais la consommation électrique alourdit la facture, notamment lors des hivers rudes.

Le plancher chauffant à eau reste la méthode de chauffage la moins onéreuse sur le long terme. Il peut notamment fonctionner grâce à différents équipements comme les chaudières (à gaz, au bois, au fioul), les pompes à chaleur (PAC) ou les panneaux solaires. De plus, certains planchers peuvent servir de climatisation en été en faisant circuler de l’eau froide dans les tuyaux.

Les avantages du chauffage au sol

Le plancher chauffant présente de multiples avantages au sein de votre habitation : gain de place, sensation de confort agréable, économies d’énergies…

Économies d’énergie

Grâce à une diffusion de chaleur optimisée, une économie d’environ de 15% par rapport à un chauffage classique peut être réalisée.

Confort

Le plancher chauffant diffuse une chaleur homogène et rayonnante dans l’ensemble de la pièce. De plus, les revêtements ne sont plus froids et vous pouvez librement marcher pieds nus sur votre carrelage.

L’autre avantage est le fait que chauffage au sol ne déplace pas la poussière et lutte efficacement contre l’humidité.

Esthétisme

Le système étant dans le sol, il est invisible à l’œil, contrairement aux radiateurs. Cela permet de gagner facilement en surface habitable et en esthétique.

schéma plancher chauffant

Les inconvénients du plancher chauffant

Comme tout type de chauffage, le plancher chauffant comporte quelques inconvénients.

Idéal pour le neuf mais plus compliqué en rénovation

Lors de la construction d’une maison, le plancher chauffant est relativement simple et rapide à mettre en place. Néanmoins, pour la rénovation, les choses se compliquent un peu car le sol chauffant remonte le plancher de quelques centimètres. Cela peut notamment poser quelques problèmes au niveau de l’ouverture des portes.

Attention aux revêtements

Le plancher chauffant n’est pas compatible avec tous les revêtements. Il est déconseillé de mettre de la moquette ou certains planchers en bois. Le carrelage ou les revêtements en pierre restent les supports à privilégier, tout comme certains parquets compatibles.

L’inertie

L’augmentation ou la baisse de la température peut se révéler relativement longue, ce qui peut s’avérer désagréable en cas de variation de la température.

L’entretien et la réparation de panne

Comme la majorité des systèmes de chauffage, le plancher chauffant nécessite d’être entretenu de manière périodique. En la matière, un nettoyage complet doit être effectué tous les 3 ans environ.

Les pannes, même si elles sont assez rares, nécessitent d’enlever le revêtement afin d’accéder aux tuyaux. C’est pour cette raison que la pose de carreaux est préférable. En effet, dans ce cas, une simple caméra infrarouge permet de repérer la fuite et de casser les carreaux sous lesquels elle est située.

Combien coûte l’installation d’un plancher chauffant ?

Les prix varient en fonction de la technologie installée et de la prestation fournie par l’installateur. Néanmoins, il faut compter entre 40€ et 50 € le m² pour un plancher chauffant électrique et entre 70€ et 100 € le m² pour un chauffage au sol à eau.

Dans la même thématique :

Le chauffage mural
Le plafond chauffant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *