Skip to main content

Le biogaz, une énergie verte prometteuse

Vache dans un pré avec usine à biogaz en arrière-plan

Depuis la loi sur la transition énergétique, de nombreuses énergies renouvelables ont vu le jour, notamment le biogaz. Prometteur et pourtant peu connu, ce gaz naturel promet de devenir une nouvelle source d’énergie sans danger pour la planète.

Le biogaz : une énergie verte et renouvelable

Bâtiments d'une usine à biogaz

Le biogaz est un gaz présent naturellement dans la nature, le plus souvent au niveau des rivières, des marais, etc. Il est obtenu à partir de la fermentation de matières organiques dans un lieu où le taux d’oxygène est faible. Cette fermentation permet de décomposer les matières, mais elle produit aussi ce gaz dont les atouts sont multiples. Composé de gaz carbonique (CO2), de méthane (CH4), de sulfure d’hydrogène (H2S), d’eau et d’impuretés, on le retrouve aussi dans les décharges, l’industrie agroalimentaire ou encore dans les ordures ménagères.

Il se produit naturellement durant la décomposition. C’est une énergie renouvelable classée dans la catégorie des biomasses énergies. Il s’agit donc d’un produit sans danger pour l’environnement et non-polluant.

Comment fabriquer l’énergie renouvelable appelée biogaz ?

Vaches dans un pré proche d'une usine à biogaz

Dans la nature, le biogaz se forme seul, mais il est possible de le fabriquer dans les usines à l’aide d’un procédé naturel appelé méthanisation. Il est simple et inspiré de la digestion des vaches. Les producteurs commencent par récupérer les déchets de cultures, de légumes et le fumier. L’ensemble des détritus est broyé dans un broyeur qui les envoie ensuite dans un digesteur. Il s’agit d’une machine, semblable à un gros estomac, capable de chauffer son contenu entre 50 et 55°C.

La température élevée permet de démarrer une phase de fermentation qui fera gonfler la membrane élastique qui recouvre la cuve. Cette paroi permet de constater la quantité de gaz produite sans avoir à vérifier et risquer de perdre le précieux biogaz. Une chambre à air se charge de collecter le biogaz. Afin d’optimiser le rendement du processus, les déchets recyclés qui ont été artificiellement digérés sont utilisés pour fertiliser les cultures. On appelle ces déchets, le digestin !

Le biogaz au service de notre chauffage

Usine à biogaz

Même s’il ne représente que 2 % des énergies renouvelables utilisées aujourd’hui en France, le biogaz est en plein essor. Il suscite un intérêt tout particulier car il présente des avantages à la fois écologiques et économiques. En effet, les agriculteurs souhaitent aujourd’hui réduire leur impact sur l’environnement et ils sont conscients que leurs déchets cachent en réalité un grand potentiel. Le biogaz ne pollue pas l’environnement et est issu d’un recyclage. C’est donc une source d’énergie gratuite capable de venir à bout des déchets liés à l’agriculture.

En moyenne, un producteur de biogaz peut produire jusqu’à 8 000 MégaWatt par an. Cela représente 800 fois la consommation annuelle d’une personne. Son potentiel est énorme et ce gaz naturel pourrait facilement être une source d’énergie capable d’améliorer notre confort thermique à travers le chauffage.

Le biogaz est un gaz naturel produit grâce à la méthanisation et la fermentation de matière organique. Cette énergie renouvelable permet de recycler les déchets, chauffer nos maisons et fertiliser les cultures. Le biogaz est donc une substance prometteuse qui risque de devenir la nouvelle énergie de demain ! Qu’en dites-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.