Skip to main content

Le puits Canadien : retour à l’essentiel

Kit puits canadien

Le puits Canadien est un système de chauffage géothermique. Sa conception repose sur le fait que la couche de terre située sous le sol des maisons entre 1,5 et 3 mètres conserve une température constante tout au long de l’année. En récupérant cette air, on sera en mesure de réchauffer notre intérieur pendant l’hiver et refroidir l’air chaud pendant l’été.

Température de l’air variable

Grâce à une prise d’air équipée d’un filtre située à l’extérieur du puits Canadien, l’air va subir un pré-traitement avec l’inertie thermique du sol. Pour rappel, en règle générale, la température du sol à 2 mètres de profondeur est estimée à environ 15° quelle que soit la saison de l’année. La condensation sera évacuée à l’aide d’un siphon.

Ventilation de l’air à l’intérieur

Suivant le type de puits Canadiens, nous pouvons recenser deux types de ventilation capable de faire circuler l’air dans la maison :

La ventilation mécanique contrôlée (VMC)

Dans ce cas de figure, la VMC permet d’aspirer l’air vicié et de le rejeter par l’intermédiaire de gaines de ventilation à l’extérieur de la maison. Couplé, avec une régulation efficace, on pourra obtenir de bonnes performances énergétiques. On retrouvera deux types de VMC compatibles avec les puits Canadiens.

La VMC simple flux

Lors de l’utilisation d’une VMC simple flux, il faudra préchauffer durant l’hiver, et il faudra rafraîchir pendant l’été (on parle dans ce cas de puits Provençal). Arrivé en inter-saison, le puits Canadien devra être arrêté pour ne pas obtenir un espace habitable froid et risquant d’augmenter la consommation de chauffage. Le COP (coefficient de performance) du puits Canadien est de l’ordre de 10 à 15.

La VMC double flux

Le COP (coefficient de performance l’hiver) du puits Canadien est de l’ordre de 1 à 3. Si l’on choisit de faire appel à une VMC double flux, on pourra prétendre à une installation complètement automatique qui fonctionnera toute l’année.

La ventilation naturelle

Cette fois, la ventilation est possible par la mise en place de grilles d’aération hautes et basses qui seront installées dans les pièces, sur les fenêtres, portes et autres sources de ventilation extérieure.

Avantages d’un puits Canadien

Le puits Canadien devient vraiment intéressant si l’amplitude thermique de votre région est élevée. On obtiendra de très bons résultats si dans votre région, l’hiver est très froid et si l’été, il fait très chaud.

On pourra notamment citer les avantages suivants :

  • Économies d’énergie : des économies sur votre facture de chauffage
  • Écologie : une énergie propre, renouvelée en permanence, gratuite et inépuisable
  • Performances énergétique : les coefficients de performance peuvent atteindre des valeurs entre 10 et 20 (contre 2 à 4 pour des climatisations classiques)
  • Coût énergétique réduit : faible consommation électrique de la VMC
  • Temps de maintenance : la cartouche du filtre est changée trimestriellement et le nettoyage de la tuyauterie de ventilation est à réalisé tous les 5 ans
  • Intégration possible avec d’autres systèmes de climatisation

On retiendra qu’il sera fortement conseillé de disposer d’une grosse tuyauterie. La profondeur recommandée par les constructeurs est de plus de 1,5 mères pour une tuyauterie d’une taille minimum de 30 mètres. On lui préféra une installation dans les régions au climat continental ou montagneux.

Puits Canadien : quel prix ?

Selon la complexité de l’installation, par exemple, un puits combiné avec une ventilation double-flux aura un coût d’investissement supérieur à un puits avec une ventilation naturelle simple. Il faudra compter entre 7 000 et 10 000 € TTC (prestation incluse).

Un autre critère à prendre en compte est la superficie de votre habitation. De plus, il en va de soi que le puits Canadien sera largement plus rentable lors de la construction d’une habitation neuve où l’on pourra réaliser les travaux de terrassement immédiatement.

Pour vous donner une idée de sa rentabilité, on estime que le puits Canadien peut s’amortir entre 25 et 35 mois d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *