Skip to main content

Le ventilo-convecteur : un tour d’horizon sur la dernière innovation climatisation / chauffage

Le confort du logement passe souvent par un bon chauffage et parfois par une bonne climatisation.

Le ventilo-convecteur fait partie des plus innovants, car il permet de faire les deux en même temps en manipulant l’air de la pièce.

Le principe de fonctionnement

Les ventilo-convecteurs utilisent l’air local pour chauffer ou rafraîchir une pièce. Le système de ventilation est composé d’une turbine qui permet de souffler l’air, d’un filtre pour l’air entrant et de batteries. Ce sont ces dernières qui jouent le rôle principal dans le fonctionnement du ventilateur. Ce sont aussi elles qui refroidissent ou réchauffent l’air entrant qui est ensuite diffusé. Pour ce faire, elles ont besoin de l’eau récupérée dans un bac servant à la contenir.

Le système est doté d’une pompe à chaleur qui, lorsqu’elle est réversible, alterne le chaud et le froid. Le thermostat intégré permet de jouer sur les températures et la vitesse de ventilation à travers un panneau de réglage. La régulation de la température est assurée par les voies de la vanne du ventilo-convecteur. L’installation repose sur deux réseaux différents : celui de l’eau pour les batteries, et celui de l’air qui assure un renouvellement hygiénique.

Les différents types de ventilo-convecteurs

Il existe différents types de convecteurs, la nuance se jouant sur le système de régulation interne. Le modèle « deux tubes » qui est le plus courant, dispose d’une seule batterie. Celle-ci est alimentée différemment selon la saison. En hiver, une pompe à chaleur ou une chaudière à gaz est utilisée tandis qu’en été la centrale à eau glacée l’alimente.

Le système à deux tubes et deux fils dispose d’un unique échangeur. Il est alimenté en eau glacée en été tandis qu’une résistance se charge de réchauffer l’air local en hiver. Cette dernière est cependant plus gourmande en électricité.
Le modèle à quatre tubes, plus puissant que les précédents, est destiné aux locaux plus exigeants. Il dispose de deux batteries, diffusant du froid ou du chaud à la demande. Il est plus simple à utiliser et augmente le confort, même si l’installation est plus lourde.

Avantages et inconvénients du système

Le principal avantage du ventilo-convecteur est qu’il peut être installé indépendamment du système de chauffage central. Ceci garantit une certaine autonomie, mais aussi une plus grande facilité d’installation. Il peut être utilisé invariablement comme climatiseur ou appareil de chauffage. Cette versatilité le rend très pratique et diminue les besoins d’installations supplémentaires chaque saison. Ce type de ventilo peut également servir de complément à un système de chauffage déjà mis en place.

Le principal inconvénient de cet appareil reste cependant le bruit. Il peut être considéré comme bruyant en comparaison des autres appareils existants. Après une utilisation prolongée, on peut aussi remarquer une certaine tendance à chauffer localement plutôt qu’en diffusion. Son pouvoir de propagation est assez limité, car lorsqu’on l’éteint après utilisation, la chaleur ne reste pas longtemps. Un inconvénient qui peut être résolu en utilisant ce ventilo en complément d’un système de chauffage plus puissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *