Skip to main content

Les aides à votre disposition pour le chauffage et l’isolation

aides de l'Etat

En cette année 2014, les aides mises à votre disposition par l’Etat concernant la rénovation thermique de l’habitat s’orientent encore un peu plus vers les travaux pour améliorer l’efficacité énergétique des habitations.

Blog Info Chauffage vous présente une liste non exhaustive des aides qui existent pour vous permettre d’améliorer votre système de chauffage ainsi que votre isolation.

Que sont les travaux de rénovation énergétique ?

Changer son chauffage

Les appareils de régulation, les chauffe-eau thermodynamiques ou solaires, les chaudières à condensation et certaines pompes à chaleur sont des équipements pour lesquels vous pouvez prétendre aux aides visant à réduire la consommation d’énergie de votre logement.

Remplacer ses fenêtres

Le remplacement de vos menuiseries, fenêtres, portes-fenêtres et portes donnant sur l’extérieur sont admissibles aux aides. Le but est d’améliorer l’efficacité énergétique en utilisant des matériaux et vitrages adaptés.

Travaux d’isolation thermique

Les aides attribuées dans le cadre d’une isolation s’adressent aux propriétaires occupants pour des travaux qui touchent les combles, la toiture ou les murs donnant sur l’extérieur.

Quelques-unes des principales aides à la rénovation thermique

Le Crédit d’Impôt Développement Durable

Cette année le CIDD est plus simple et se recentre sur les rénovations lourdes, avec deux taux applicables contre dix précédemment :

– un taux de 15% qui s’applique aux actions simples, sous conditions de ressources
– un taux de 25% réservé uniquement aux bouquets de travaux

Le CIDD est octroyé dans le cadre d’un logement au titre d’habitation principale, aux propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit. Le logement doit être achevé depuis au moins 2 ans. La durée maximale de réalisation des travaux est fixée à 2 ans, ce qui permet de prévoir vos travaux sur une plus longue période.

La TVA au taux de 5,5%

Depuis le 1er janvier 2014, c’est le taux de 5,5% qui est appliqué aux travaux “d’amélioration de la qualité énergétique des locaux”. Le logement doit être achevé depuis au moins 2 ans. Cette TVA est applicable si les travaux :
– répondent aux caractéristiques techniques et performances minimales
– sont réalisés par des professionnels (qui possèdent le label RGE à partir du 1er janvier 2015)

La prime rénovation

Si votre situation vous l’accorde, vous pouvez prétendre à l’une des deux aides exceptionnelles d’aide à la rénovation thermique qui sont attribuées par l’Etat :
– une prime de 1 350 € pour les ménages aux revenus moyens
– une prime de 3 000 € pour les ménages les plus modestes

Cette prime rénovation est accordée seulement une fois par foyer et pour un logement où la date d’achèvement date de plus de 2 ans.

Eco-Prêt à taux zéro

L’Eco-Prêt à taux zéro est prolongé jusqu’au 31 décembre 2015. Il est destiné aux travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements anciens qui servent de résidence principale. Les logements concernés sont ceux antérieurs à 1990. Le prêt est plafonné à 30 000 €. Sa durée maximale de remboursement est fixée à 15 ans selon l’article 81 de la loi de finances pour 2012.

Les travaux qui donnent droit à l’éco-prêt doivent obligatoirement :
– constituer un bouquet de travaux (la combinaison d’au moins 2 catégories de travaux éligibles)
– permettre d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses aides proposées par l’Etat pour améliorer les performances énergétiques de votre logement. Cela réduira vos factures et préservera notre planète, alors pourquoi ne pas rénover votre habitat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *