Skip to main content

Les mers et océans regorgent de phénomènes naturels producteurs d’énergie

Les énergies marines

Il est temps d’envisager des systèmes de production d’énergie alternatifs. Notre technologie actuelle permet des innovations plus positives et plus vertes que ce que nous a offert le lourd passé industriel. Tournons-nous donc vers des modes de production d’énergie en accord avec la planète.

Contexte et apparition des énergies vertes

Dans un monde en mutation et saturé par des industries polluantes, qui ne conviennent plus à la réalité de la vie actuelle, il est possible de maîtriser l’exploitation des ressources naturelles. Les modes de production intempestifs et la consommation à grande échelle ne permettent plus d’exploiter sans fin les gisements fossiles qui s’épuisent. Formidable source d’énergie, la force des milieux naturels est un potentiel mais il est nécessaire d’exploiter ces ressources avec attention sans dénaturer l’environnement.

Parmi les ressources de notre environnement naturel, la filière des énergies marines renouvelables développe ses technologies afin d’optimiser le potentiel des océans. Pensons à l’énergie des vagues et de la houle, à l’énergie des courants, l’énergie des marées et l’énergie thermique des mers exploitant la différence de température entre les couches d’eau de surface et celles des profondeurs.

Les énergies renouvelables

Fournies par des éléments naturels, soleil, eau, vent … les énergies dites renouvelables ont un potentiel non négligeable aujourd’hui car elles ne génèrent pas ou peu de pollution et permettent de lutter contre l’effet de serre et le rejet de CO2 dans l’atmosphère.

Les énergies exploitées et issues de l’environnement naturel sont le solaire, l’éolien, l’hydroélectricité, la géothermie … Les énergies fossiles utilisées jusqu’ici, tels le pétrole, le charbon, le gaz naturel … sont tirées de gisements et se raréfient peu à peu à cause de notre consommation massive.

La production hydroélectrique marine et l’exploitation des flux d’énergie présents dans les mers et océans font appel à des techniques spécifiques et à des systèmes que l’on cherche à développer. Des dispositifs technologiques sont à la base de ces exploitations, comme les marémoteurs, les houlogénérateurs (colonne d’eau oscillante), les hydroliennes (hélices et éoliennes sous-marines), …

Les énergies marines renouvelables

Grâce à l’installation de turbines nommées « hydroliennes », on capte la force des flux des courants marins dont l’énergie est transformée en électricité. La géothermie exploite la différence de température des eaux des mers chaudes et froides, ou eaux de surface chaudes et eaux froides des profondeurs, ce phénomène induisant une autre possibilité de production d’énergie dite thermique qui correspond à une production de courant électrique en continu.

On peut récupérer l’énergie et la puissance du vent au large des mers grâce à l’intervention d’éoliennes flottantes installées au large. La réalisation future de champs éoliens flottants est en projet. Enfin, il faut mentionner l’activité de la houle, la force produite par l’énergie des vagues et les mouvements de la houle étant également appelée à faire l’objet d’une attention particulière. Les technologies houlomotrices sont en cours d’évaluation et misent sur le développement de l’énergie des vagues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *