Skip to main content

Le fonctionnement des panneaux photovoltaïques en hiver

Panneau solaire

Le photovoltaïque est une solution de production d’énergie qui a le vent en poupe. Plébiscitée par beaucoup au niveau de son principe de base, ses aspects un peu plus techniques restent méconnus du grand public. Et les idées reçues sur les panneaux solaires sont légions.

La principale croyance populaire étant que les panneaux solaires photovoltaïques sont complètement inefficaces lors de la froide saison de l’hiver. Recadrons le débat avec des faits concrets.

Le mythe du soleil brûlant

Il existe une donnée technique à propos des panneaux photovoltaïques sur laquelle le regard des profanes est particulièrement biaisé. Il s’agit de la base même de leur fonctionnement : l’action de l’astre solaire sur les capteurs chargés de convertir cette énergie naturelle en électricité. En effet, la croyance populaire laisserait entendre que c’est la chaleur des rayons du soleils qui permettrait de produire l’énergie.

C’est complètement faux ! En effet, ce n’est pas la température mais bien l’intensité de la lumière du soleil qui est transformée en électricité par les capteurs des panneaux. La baisse de régime en matière de production électrique constatée en hiver n’est donc pas due au froid glacial. Et l’on parle bien de baisse et non d’absence. Ce ralentissement est simplement le fruit des journées raccourcies et de la plus grande concentration de nuages dans le ciel pendant la saison hivernale. La présence de nuages fait d’ailleurs baisser la luminosité mais ne l’annihile pas complètement. L’exposition au soleil est donc amoindrie, mais ne disparait pas.

En ce qui concerne les basses températures, elles permettent même un meilleur fonctionnement des panneaux ! Si on les compare à un grand ordinateur, les vents glaciaux font offices de ventilateurs géants et naturels.

Les principaux ennemis du panneau solaire en hiver

Saison la plus rude de l’année, l’hiver peut bien-sûr déposer quelques écueils en travers du bon fonctionnement de votre installation.
Le premier est l‘ombre. La position du soleil étant différente en hiver, il faut donc vous assurer que l’angle d’inclinaison de vos panneaux est adapté à toutes les saisons et par extension à tous les types d’ensoleillement.

Enfin, l’ennemi « mortel » des panneaux sont les chutes de neige importantes. Si elles recouvrent les cellules photovoltaïques, elles obstrueront l’arrivée de la lumière sur ces dernières. Et ce, malgré les propriétés de réfraction de la lumière qu’ont la neige et de l’eau. Il faudra donc que vous vous armiez de tout votre courage pour affronter le froid et la hauteur afin de libérer manuellement les panneaux de leur manteau blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *