Skip to main content

Quel type de chauffage pour une maison neuve ?

Face à des enjeux écologiques toujours plus importants, chacun se doit de respecter certaines règles lors de la construction de sa maison. La RT 2012 notamment impose son lot de mesures pour réduire notre impact sur l’environnement, et cela passe bien sûr par le choix d’un mode de chauffage adapté. Mais quels sont-ils exactement ? Quelles sont les installations de chauffage à privilégier de nos jours et comment peuvent-ils aussi nous permettre de faire des économies ? Nos réponses.

Les différents modes de chauffage

Il existe 4 modes de chauffage à privilégier dans les nouvelles constructions : les pompes à chaleur, les chaudières (à condensation ou basse température), les poêles à bois ou granulés et le chauffage solaire.

La pompe à chaleur

Les pompes à chaleur (pac) présentent plusieurs avantages : qu’elles soient aérothermiques, géothermiques ou aquathermiques, chacune fait appel aux énergies renouvelables pour produire de la chaleur dans nos habitats, réduisant ainsi drastiquement les émissions de CO2. Si leur coût d’installation est assez élevé, il sera néanmoins vite rentabilisé.

Ce mode de chauffage est compatible avec des radiateurs, mais aussi un plancher chauffant ; autrement dit, pour mêler l’utile à l’agréable, c’est l’équipement de chauffage central qu’il vous faut ! La pompe à chaleur eau eau présente plus de contraintes d’installation que la version air air, mais vous permettra d’y ajouter un système de production d’eau chaude sanitaire moins gourmand en énergie qu’un chauffe-eau traditionnel.

La chaudière

La chaudière à condensation est destinée tant à chauffer votre logement que votre eau. Très performante en matière d’économies d’énergie, elle remplace au pied levé les anciens modèles de chaudière au gaz ou au fioul ! Il en existe une large gamme sur le marché pour satisfaire les besoins de chacun, et le choix de ce type d’appareil de chauffage vous permet d’obtenir des aides financières de la part de l’État en raison de ses hautes performances.

Couplée à une bonne isolation, nul doute que vous factures s’allégeront rapidement ! Il en va de même pour les chaudières basse température, qui si elles sont on ne peut plus économes en énergie et on combustible en raison d’une chauffe à basse température, requièrent toutefois des radiants adaptés.

Le poêle à bois

Faisant appel à l’énergie renouvelable la moins cher du marché, le poêle à granulés a su s’imposer comme une référence dans les nouvelles constructions. Éligible aux aides financières de l’État, il peut être alimenté par des bûches ou des granulés et diffusera une chaleur très agréable au sein de l’habitation. Facile d’entretien, il reste cependant moins autonome que les 2 précédents modes de chauffage évoqués dans cet article. Le chauffage au bois diffuse peu de gaz à effet de serre et se révèle facile d’utilisation.

Le chauffage solaire

Gratuite et inépuisable, l’énergie solaire a tout pour séduire, sans compter qu’elle peut servir de moyen de chauffage, mais aussi de production d’eau chaude sanitaire. À moins que votre maison soit parfaitement isolée, cette installation devra être complétée d’un chauffage d’appoint, en particulier dans les régions présentant un taux d’ensoleillement plus faible. Toutefois, le chauffage solaire n’émet pas de CO2 et se révèle efficace même en hiver !

Que dit la RT 2012 et quelles perspectives pour la RT 2020 ?

La RT 2012 impose des règles en matière de systèmes de chauffage afin que leur consommation soit drastiquement réduite. Le recours aux énergies renouvelables est donc indispensable, surtout lorsque l’on sait que la RT 2020 imposera que tout bâtiment soit à énergie positive, c’est-à-dire que ce dernier devra produire au moins autant d’énergie qu’il en consomme. Ainsi, la consommation de chauffage devra être inférieure à 12 kwhep/m², quant aux autres besoins en énergie (eau chaude, climatisation, lumière…), ils devront se limiter à 100 kwh/m².

Les énergies renouvelables s’imposent comme le mode de chauffage de référence, tant au niveau de la RT 2012 que de la future RT 2020. Il est obligatoire de vous conformer à ces normes dans le cadre de la construction de votre maison, qui pourra au choix être équipée d’une pompe à chaleur, d’une chaudière basse température ou à condensation, ou encore d’un chauffage ou bois ou solaire. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un artisan chauffagiste qui pourra vous renseigner sur le type de chauffage dans une maison neuve qu’il vaut mieux privilégier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.