Skip to main content

Quelles sont les aides pour la rénovation énergétique de l’habitat ?

subventions pour rénovation énergétique

Si vous voulez vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique de l’habitat, vous pourrez bénéficier de multiples aides de l’état. Au préalable, avant d’attaquer ces travaux, pensez à réaliser un bilan énergétique de votre habitation dans le cadre du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) éligible au crédit d’impôt.

Les dernières innovations technologiques pour la rénovation énergétique de l’habitat

Les climatiseurs de dernière génération constituent un parfait compromis pour une climatisation bien maîtrisée chez soi. Même s’ils peuvent être volumineux, leur style soigné fait en sorte qu’ils s’intègrent harmonieusement dans votre décoration intérieure. Les climatiseurs dernière génération sont un atout de taille dans le cadre de l’amélioration de vos performances énergétiques.

La technologie peut prendre un autre aspect avec, par exemple, un astucieux système de robinetterie pour votre cuisine. Fonctionnels et esthétiques, les robinets de technologie Grohe Silkmove apportent à votre robinetterie une efficacité digne des professionnels de la cuisine. Ces robinets bénéficient d’un magnifique design et assurent un excellent contrôle du débit de l’eau ainsi que de sa température. A intégrer d’office dans votre cuisine !

Rénovation énergétique de son habitat : état des lieux !

Pour comprendre où l’on est de son bilan énergétique (les pertes énergétiques, les déperditions de chaleur, les améliorations à apporter…), il est indispensable de réaliser un « DPE » (Diagnostic de Performance Énergétique). En effet, pour savoir comment améliorer et repenser la rénovation énergétique de son habitat, il faut savoir où porter les efforts. Une fois le Diagnostic de Performance Énergétique réalisé, vous pourrez mieux contribuer à l’amélioration de vos dépenses en énergie.

De plus, le DPE rentre dans le dispositif des aides de l’état. S’il est effectué volontairement, il est éligible au crédit d’impôt dans le cadre de la transition énergétique. C’est donc une démarche incontournable avant de vous lancer dans les grands travaux de rénovation.

Les aides de l’état pour la rénovation énergétique

Parmi les aides de l’état, il existe un crédit d’impôt, le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition énergétique) qui assure une réduction de votre impôt sur le revenu à hauteur de 30%. Ceci en échange des dépenses que vous concéderez aux travaux d’amélioration de votre performance énergétique chez vous. Une TVA réduite à 5,5% peut être cumulée aux travaux éligibles de ce crédit d’impôt.

Une autre aide de l’état est l’éco-prêt à taux zéro. Le principe est que vous pouvez emprunter à un taux d’intérêt nul pour la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Mais l’éco-prêt est soumis à certaines conditions, et les fonds doivent servir soit à financer un « bouquet de travaux », c’est à dire une combinaison de plusieurs travaux d’amélioration énergétique, soit à parvenir à un seuil minimum de niveau de performance énergétique.

Il y a encore d’autres aides de l’état dans le cadre de la transition énergétique avec les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Ces aides sont attribuées si vous améliorez la performance énergétique de votre habitation de 25% à 50%.

Il est également possible de bénéficier d’une partie ou de la totalité de l’exonération de la taxe foncière. Il existe enfin des primes provenant des fournisseurs d’énergie, et les collectivités locales peuvent aussi apporter une aide. Dans ce cas, vous pouvez vous renseigner directement auprès de votre conseil régional ou départemental, voir auprès de votre mairie pour les communautés urbaines et d’agglomération si elle proposent ce type d’aides.

Une réponse à “Quelles sont les aides pour la rénovation énergétique de l’habitat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *