Skip to main content

Récupération de chaleur : pour valoriser l’énergie !

Récupérateur de chaleur

La récupération de chaleur est typiquement le genre de procédé en lien avec les nouvelles pratiques écologiques à l’intérieur du bâtiment. L’objectif étant d’identifier les sources de chaleur et de valoriser leur fonctionnement afin d’optimiser les besoins thermiques dans la maison.

Récupérer la chaleur produite : un concept moins récent !

La notion de récupération de la chaleur apparaît à la fin des années 1970, avec la crise des chocs pétroliers et la nécessité de repenser l’usage fait de l’énergie thermique de certains appareils notamment frigorifiques. Ceux-ci consomment en effet une grande quantité de chaleur qui est rejetée dans l’air ambiant, ce qui peut se révéler contre-productif au final.

Par la suite, au début des années 1980, on commence à réfléchir à la conception de récupérateurs de chaleur pour douche. En effet, les eaux grises qui s’écoulent de la douche, du lavabo ou du lave-linge sont portées à des températures comprises entre 28° et 40° C. Et cette énergie est souvent perdue ! L’augmentation constante des prix de l’énergie a donc permis d’accélérer la commercialisation d’appareils de récupération de chaleur dès le début des années 2000.

Récupérateur de chaleur : quel fonctionnement dans la maison ?

Récupérer la chaleur domestique consiste à prélever les calories produites par un appareil de chauffage pour les distribuer dans les diverses pièces d’une habitation. L’installation d’un récupérateur de chaleur permet ainsi d’obtenir une meilleure répartition de la chaleur et surtout, de réduire considérablement la consommation d’énergie et les dépenses de chauffage.

Par exemple, un récupérateur de chaleur installé au-dessus de votre poêle à bois sera constitué d’un moteur de ventilation, d’une sonde ainsi que d’une bouche de puisage d’air et d’un pack échangeur. Le moteur installé dans les combles va puiser l’air de votre appareil de chauffage, air qui une fois arrivé au niveau de l’échangeur sera réchauffé. L’air est par la suite expédié par les bouches de soufflage posées au plafond. Quoiqu’il en soit, une telle installation vous permettra de bénéficier d’un certain nombre d’avantages, tels que :

  • La réduction de vos dépenses de chauffage
  • L’optimisation du rendement de votre installation (insert ou poêle à bois)
  • L’amélioration de la qualité de l’air
  • Une installation facile à monter qui vous fera bénéficier d’un matériel durable

Installation d’un récupérateur de chaleur : comment procéder ?

Pour installer un système de récupération de chaleur, il convient de faire appel à un professionnel qualifié. Celui-ci élabore avec vous la liste des pièces à chauffer en priorité. Les pièces humides comme la cuisine, les WC ou la salle de bain ne sont pas concernées par ce dispositif. Rapport au budget, les prix pour un récupérateur de chaleur pour cheminée sont variables. Ils dépendent avant tout des matériaux utilisés.

Prévoyez en moyenne entre 300 et 1500 EUR, pose non comprise. Cette somme peut paraître élevée au premier abord, mais elle sera largement amortie par votre installation, qui vous fera réaliser des économies de chauffage substantielles. Par ailleurs, vous ne renierez pas votre confort thermique, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *