Skip to main content

Réduisez votre facture de chauffage en 2014

Réduire facture chauffage

Pour réduire sa facture de chauffage en 2014, il existe différentes solutions à adopter à court et à moyen terme. En passant par des gestes simples, comme l’isolation de votre habitation, où grâce à l’appui d’un dispositif comme « J’éco-rénove, j’économise » du gouvernement de François Hollande.

Constat : le budget énergie du logement toujours à la hausse

D’après une étude sur le budget énergie du logement paru en avril 2011, les dépenses d’énergie constituent en moyenne 6 % du budget des ménages. Cette part atteint en moyenne 10 % pour les ménages les plus âgés et 8% pour les plus modestes. De plus, les ménages chauffés au fioul dépensent 28% de plus que les ménages chauffés à l’électricité.

Le chauffage électrique, l’éclairage, l’électroménager et les plaques de cuisson sont les principaux facteurs responsables du budget énergétique du logement. À titre indicatif, en 2013, un foyer français dépense en moyenne environ 210 euros par mois pour ses besoins énergétiques.

Un comportement citoyen pour des économies faciles en 2014

Pour faire face à cette hausse de consommation d’un foyer, des gestes simples, mais redoutablement efficaces peuvent être réalisés. À l’inverse, d’autres comportements sont à proscrire !

Comportement qu’il faut adopter en 2014

  • Réduisez la température dans les pièces inoccupées : la nuit, dans le salon, le séjour, la cuisine… et inversement dans la journée, dans la chambre, la salle de bains…
  • Baissez le chauffage pendant votre absence et utilisez des programmateurs : faites-en sorte de les régler pour une mise en marche une heure avant votre réveil dans la salle de bains par exemple.
  • Équipez-vous de radiateurs soufflants pour votre salle de bains si votre budget le permet : un chauffage rapide qui évitera d’effectuer la mise en route de votre chaudière pour les premières vagues de froid passagères.
  • Respectez l’entretien de vos appareils de chauffage. N’hésitez pas à consulter un professionnel qui sera en mesure de réaliser l’entretien de votre chauffage.

Comportements à bannir de vos habitudes en 2014

  • Ne laissez pas vos fenêtres ouvertes pendant que le chauffage est en marche. Choisissez plutôt de couper votre chauffage avant d’ouvrir les fenêtres (environ 5 min par jour). Si vous souhaitez aérer une seule pièce, fermez la porte de cette dernière le temps de l’aération.
  • Ne placez aucun obstacle devant vos radiateurs qui pourraient empêcher leurs rayonnements : nombreux sont les canapés, rideaux, meubles et autres obstacles qui empêchent la répartition de la chaleur dans une pièce.
  • N’augmentez pas de manière abusive le thermostat dans votre chambre sous l’effet d’une vague de froid temporaire. Un simple pull de grand-mère et une bonne couverture vous reviendront beaucoup moins cher le temps de l’accalmie.

En 2014, faites jouer la concurrence entre les fournisseurs d’énergie !

Outre la solution des gestes simples, un moyen radicalement plus efficace consiste à faire jouer la concurrence entre les fournisseurs d’énergie. Si vous êtes chauffé au gaz ou à l’électricité, vous pouvez souscrire une offre auprès d’une dizaine de fournisseurs alternatifs, comme Direct Énergie, Eni ou Lampiris, présents sur tout le territoire.

Pour trouver la meilleure offre d’électricité ou de gaz disponible dans votre commune, nous vous invitons à consulter le site www.energie-info.fr qui sera votre meilleur allié pour vos démarches visant à réduire votre facture d’énergie en 2014.

N’hésitez pas à consulter l’article du figaro sur les différentes possibilités pour faire jouer la concurrence selon l’énergie utilisée.

L’isolation : un remède miracle contre la déperdition thermique

En partant du principe que toute la maison est isolable, l’isolation thermique peut permettre de réaliser jusqu’à 25 % d’économies. Si votre budget s’avère trop restreint pour entamer des travaux d’envergure dans votre maison en 2014, la première étape consistera à l’isolation de cette dernière.

L’isolation thermique d’une maison est un investissement qui représente un coût dérisoire comparé au retombées économiques qui vont suivre. Qu’il s’agisse de l’isolation des murs, des fenêtres ou encore mieux, des combles et des toits, la déperdition de chaleur peut être revue à la baisse avec des installations maintenant biens maîtrisées des professionnels du bâtiment.

Profitez de la baisse de la TVA sur la rénovation thermique en 2014

Pour réaliser des économies réelles et notables sur votre facture, il n’y a pas de secrets, il vous faudra engager des travaux. La bonne nouvelle, c’est que l’Assemblée nationale à voter la baisse au taux réduit de 5,5 % de la TVA sur les travaux de rénovation thermique des logements de plus de 2 ans. Cette nouvelle réforme vise à inciter les particuliers à engager des travaux de rénovation énergétique de leur logement et les aider dans leurs démarches.

Le dispositif portant le nom de J’éco-rénove, j’économise répond à trois enjeux énergétiques:

  • Écologique : réduire les consommations d’énergie pour lutter contre le dérèglement climatique
  • Social : lutter contre la précarité énergétique et réduire les charges qui pèsent sur les ménages
  • Économique : soutenir le développement de la filière rénovation énergétique, et plus généralement l’activité dans le bâtiment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *