Skip to main content

Un bel exemple de façade énergétique

Façade énergétique

La rénovation énergétique des façades Sud-Est et Sud-Ouest du centre hospitalier de Brive-la-Gaillarde offre une toute nouvelle et imposante façade énergétique. Le chantier, entamé en novembre 2012, a eu comme objectif d’installer un dispositif de gain de performances énergétiques.

Une technique innovante et rigoureuse

Le projet de Brive-la-Gaillarde était de concevoir une « façade double peau ventilée ». Cette enveloppe de bâtiment possède 5 700 m2 de murs-rideaux GÉODE comportant une trame horizontale et verticale habillée par des vitrages clairs et sérigraphiés. Enfin, 2 500 ml de brise-soleil gèrent l’éclairage naturel, installés en capot saillant, telles des casquettes en haut de chaque niveau.

La nouvelle façade GÉODE est placée à un mètre de la façade d’origine et permet la création d’une double peau, canal d’air qui assure une régulation thermique et une consommation d’énergie maîtrisée. La technicité des matériaux dynamise le bâtiment avec des jeux d’ombres et de lumières.

Pour installer cette nouvelle peau, le toit a été enrichi d’une charpente métallique, structure porteuse. Ce dispositif a permis l’intervention technique pour poser des passerelles et monter la nouvelle façade mur-rideau GÉODE, niveau par niveau. La pose extérieure depuis le haut du bâtiment, proposée par l’aluminier agréé technal Manière et Mas habille le bâtiment avec modernisme.

Confort et performance de cette double peau

Par principe d’isolation, l’espace entre l’ancienne façade et la surface du mur-rideau GEODE est chauffé par le soleil en hiver : cela produit un espace clos de protection qui conserve la chaleur et réduit de 25 % l’énergie gaspillée des locaux.

En été, un système de volets mécanisés sur le haut et le bas de la façade énergétique, assure une ventilation naturelle rafraîchissant le bâtiment sans climatisation. La température intérieure est régulée, on obtient une réduction de 6 degrés par rapport à la température extérieure.

Cette double peau améliore la fonction acoustique et protège du bruit de 10 dB. Des passerelles-escaliers sont installées dans l’épaisseur de l’espace tampon de la façade. Selon les normes de sécurité, ces passerelles facilitent l’accès par l’extérieur à chaque étage pour les services de secours, le personnel de maintenance et d’entretien.

Optimisation de la technologie

La réglementation thermique impose désormais pour les rénovations conséquentes, de nouvelles interventions visant un niveau de performance énergétique globale optimisé. Véritable prouesse technique, le mur-rideau GEODE du centre hospitalier de Brive est pensé dans les moindres détails, optimisant toute intervention technologique.

Les vitrages assurent le filtrage solaire : les vitres claires permettent une vue dégagée à l’extérieur, et les vitres sérigraphiées constituent de véritables écrans thermiques. Ce vitrage est de type BIOCLEAN limitant les problèmes de nettoyage. Les brise-soleil sont décalés sur la façade assurant l’écoulement auto-nettoyant des eaux.

Grâce au dispositif, l’environnement des patients est préservé et amélioré, les malades disposent de la lumière du jour sans avoir recours aux stores. L’établissement peut espérer économiser 100 000 kilowatts/heure d’énergie. L’environnement hospitalier est modernisé, amenant les avantages d’une structure confortable et rentable grâce à une façade énergétique belle et fonctionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *