Skip to main content

Murs chauffants : une chaleur confortable et économique

Mur chauffant

Si chez nos amis d’Outre-Rhin, l’installation de murs chauffants est devenue monnaie courante, la France peine à passer le cap. Pourtant, cette solution est originale et performante.

Comment ça marche ?

À l’instar des planchers chauffants basse température, plus répandus, le principe est le suivant : un tuyau ou un réseau de tuyaux (cuivre le plus souvent, mais aussi aluminium ou polyéthylène) dans lesquels l’eau est montée en température. Plusieurs sources d’énergie peuvent être associées à ce système, dont l’énergie solaire.

Concernant l’installation, trois méthodes sont possibles :

  • fixation au mur à l’aide de rails
  • intégration dans des briques alvéolées
  • insertion dans des panneaux fixés au mur

Les avantages des murs chauffants

Le premier avantage, et non des moindres, est la sensation de confort. Là où un radiateur à convection classique chauffe l’air, le renvoie et utilise à nouveau ce même air refroidi sans fin (avec le déplacement de poussière qu’on imagine), le mur chauffant va rayonner dans la pièce. La chaleur est ainsi homogène, répartie de façon égale dans la pièce. De plus, sans circulation d’air, et donc d’acariens, l’air est plus sain, moins sec.

Ensuite, un confort visuel. Débarrassées de vos anciens radiateurs électriques, vos pièces ne semblent-elles pas plus spacieuses, plus claires ?

Enfin, un atout économique. On estime en effet qu’une température de mur chauffant réglée à 18 degrés est aussi efficace qu’un radiateur classique à 20 degrés. A vous les économies d’énergie, surtout si cette dernière est à la base naturelle !

Les inconvénients

Le coût d’installation d’un tel dispositif est situé aux alentours de 100€/m2, mais comme nous venons de le voir, la facture énergétique de votre logement peut rapidement être réduite.

Dans le cas d’une rénovation, ces travaux peuvent conduire à un épaississement de vos murs, et donc diminuer légèrement la surface habitable.

Enfin, la montée en température est plus longue qu’avec un chauffage traditionnel. Et même si cette conclusion peut prêter à sourire, attention, en cas de percement de vos murs, à ne pas détruire le tuyeau d’eau ! Pour cela, gardez toujours un plan des murs dès les travaux finis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *