Skip to main content

Comprendre le Diagnostic de Performance Énergétique

diagnostic de performance énergétique

Un léger sursaut écologique a réussi a imprégner les consciences des consommateurs ces dernières années. En effet, ils sont désormais sensibles à l’impact écologique du matériel qu’il vont acquérir. Cet impact est désormais schématisé par des couleurs et des lettres pour les biens comme les appareils électroménagers, les automobiles et … les biens immobiliers. Dans ce dernier cas, ce système prend le nom de Diagnostic de Performance Énergétique ou « DPE ».

Le DPE en détails

Le diagnostic de performance énergétique permet au futur locataire ou acheteur d’un bien immobilier de connaître sa consommation en énergie. Cette information permet entre autres de prévoir les dépenses en chauffage et l’étendue des travaux (isolation, chauffage, toiture) qu’il peut avoir à réaliser pour posséder un bâtiment économe en énergie. Ce diagnostic est désormais devenu une procédure obligatoire pour toute transaction immobilière (vente ou location).

Le DPE s’exprime via un barème de couleurs et de lettres assez percutant visuellement. Ce système est assez percutant et a un impact direct sur les futurs acheteurs ou locataires. Plus la couleur tourne vers le vert, plus le logement est efficient énergétiquement :

  • A – couleur vert foncé
  • B – couleur vert
  • C – couleur vert clair
  • D – couleur jaune
  • E – couleur orange
  • F – couleur orange foncé
  • G – couleur rouge

Qui doit effectuer ce diagnostic et quand ?

Obligations

C’est au propriétaire de prendre l’initiative de mener un diagnostic de performance énergétique. Il est d’ailleurs obligatoire depuis 2011 de procéder à un DPE avant tout mise en vente ou en location.

Dans le cas d’une vente où le propriétaire n’a pas encore payé son DPE, l’acheteur n’a aucun soucis à se faire. Il n’aura aucun centime à avancer, et le propriétaire mauvais payeur pourra même se voir imposer une retenue sur la vente de la part du notaire.

Validité

Ce diagnostic énergétique est valable pendant 10 ans. Dans le cas d’une vente, le nouveau propriétaire devra donc le renouveler. Comme nous le verrons plus loin dans l’article, il pourra améliorer la note du précédent DPE. Le DPE doit impérativement être effectué par un professionnel

Qui effectuera ce diagnostic ?

Le DPE a permis l’émergence d’un business à part. Nombreux sont désormais les professionnels du chauffage et de l’isolation qui proposent de mener des diagnostics de performances énergétiques. Nous tenons à rappeler que Le DPE doit impérativement être effectué par un professionnel certifié et indépendant. Ceci est un mesure évidemment mise en place afin d’éviter toute fraude sur les résultats pour gonfler l’attractivité du bien immobilier à vendre.

Coût du DPE

Le prix du diagnostic DPE est variable en fonction des paramètres de surface et de hauteur de votre appartement ou maison. Pour un appartement de 3 pièces de type F3, par exemple, comptez dépenser une fourchette de 80 à 120 euros. De manière générale vous ne paierez que très rarement moins de 80 euros et plus de 200 euros pour un DPE, toutes surfaces confondues.

Améliorer les résultats de son DPE

Comme nous le précisions auparavant, il est possible d’améliorer la notre de son DPE au fil des années. En effet, la lettre « F » qui vous a été décernée lors du dernier diagnostic n’est pas une fatalité. Le caractère énérgivore de votre domicile peut être dû à de nombreux facteurs sur lesquels vous pouvez influer :

  • Mauvaise isolation des murs et fenêtres
  • Mauvaise isolation de votre toiture
  • Chaudière ou radiateurs obsolètes
  • Système de chauffage peu adapté à votre logement

Certes, ces travaux ont un coup relativement élevé, mais celui-ci peut être couvert à la fois par la plus-value effectuée lors de la vente de votre bien et sur le long terme par l’économie d’énergie réalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *