Skip to main content

L’isolation thermique de la maison : un investissement profitable

Isolation : isoler sa maison

Bien isoler votre maison, c’est la garantie de réaliser d’importantes économies d’énergie. C’est un signe positif pour l’environnement, et de plus, votre portefeuille vous en remerciera grandement !

Isolation performante : pourquoi ?

Enjeu majeur de la dernière Réglementation Thermique (qui s’applique à tous les permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2013), l’isolation voit son rôle grandir. Ainsi, tout ce qui participe de la production de chaleur (air, eau) ou de ventilation voit ses plafonds énergétiques réduits de façon drastique.

Si les coûts peuvent sembler plus onéreux au départ, soyez certains qu’à court ou moyen terme, les effets financiers seront au rendez-vous.

Quelles parties isoler, avec quel isolant ?

Partons du principe que tout ou une partie d’une maison est isolable. Reste à savoir quel matériau est adapté à telle portion du foyer, et apporte la meilleure protection. Des murs au plafond, tour d’horizon des possibilités offertes :

  • pour les murs : source importante de perte de chaleur, l’isolation des murs est primordiale. 
Parmi la large gamme proposée, quel isolant choisir ? Si la construction est neuve, privilégiez le béton cellulaire. Les éléments qui le composent sont à eux seuls garants d’une bonne protection thermique. Dans la cas d’une rénovation, il conviendra de renforcer l’isolation des briques ou parpaings par des panneaux de laine de bois (isolant naturel) ou minérale. Apposés à l’intérieur, ils sont maintenus par des ossatures métalliques.
  • pour les fenêtres : autre point potentiellement énergivore, la fenêtre est également à protéger des assauts du froid et du chaud. 
Plusieurs solutions, de la plus économique à la plus coûteuse, sont possibles, du simple joint (métal, mousse ou silicone) au triple vitrage, en passant par un double vitrage agrémenté d’argon, un gaz très isolant.
  • pour les combles et le toit : 30%, c’est la part de déperdition de chaleur estimée, pour un toit mal isolé. 
Dans le cas de combles perdus et difficilement accessibles, le plus efficace est de souffler de la laine en flocons. Cette méthode est efficace pour pénétrer les endroits les exigus. Si vous pouvez aborder les combles, des rouleaux de laine minérale seront de précieux alliés. Enfin, si les combles sont aménagés, l’isolation passera par la pose de panneaux semi-rigides.

Voici les points de la maison à protéger en priorité. Mais si vous souhaitez avoir tous les atouts dans votre manche, pensez aux protections solaires et réalisez un diagnostic des entrées d’air non désirées.

Une réponse à “L’isolation thermique de la maison : un investissement profitable

  1. L’isolation est souvent négligée lors de la construction d’une maison.. pas envie de consacrer beaucoup de budget, mettre tel type de matériau à l’économie, etc…

    Comme le souligne l’article, une bonne isolation se répercutera directement sur votre facture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *