Skip to main content

DPE : le Diagnostic de Performance Énergétique

Performance énergétique

Depuis 2006, qu’il concerne la location ou la vente d’un bien immobilier, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) renseigne sur l’efficacité de celui-ci. A quoi sert ce bilan ? Comment et par qui est-il effectué ?

Un bilan énergétique, dans quel but ?

Le DPE est donc une évaluation de l’impact énergétique de la maison ou de l’appartement, en termes:

  • de consommation d’énergie
  • de rejet de gaz à effet de serre (GES)

Valable 10 ans, le diagnostic est obligatoire en France métropolitaine. Il décrit le bien, ses équipements de chauffage (y compris eau chaude) et de ventilation, et éventuellement de refroidissement. Ce document est important dans le cadre d’une information complète des frais énergétiques à engager par les futurs acquéreurs ou locataires. A la fin du compte-rendu, les capacités de l’habitation sont matérialisées par deux petits graphiques :

  • le premier représente le volume d’énergie consommé (de A, logement économe, à G, logement énergivore),
  • le second indique l’émission de GES (de A à G, sur le même principe).

Enfin, le diagnostiqueur peut, au besoin, faire mention de recommandations techniques afin d’améliorer tel ou tel point défaillant.

Qui peut établir le DPE ?

Seul un professionnel indépendant ayant reçu la certification d’un organisme (par exemple Veritas) est qualifié pour entreprendre cette démarche. Vous pouvez en profiter, si nécessaire, pour demander par la même occasion l’établissement d’autres diagnostics obligatoires (plomb, amiante,…). Son prix (DPE seul) varie, en moyenne de 80€ à 120€.

Sachez enfin que depuis avril 2013, une nouvelle réglementation, plus drastique, permet d’affiner la qualité du DPE. Et si vous demander un bilan de votre propre chef, hors location ou vente, un crédit d’impôt de 32% est prévu par le Loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *